Dispositif Créa-Diff

Projets sélectionnés sur la saison 2021/2022

Suite à l'épidémie de COVID 19 le Groupe  des 20 a suspendu sur une saison le dispositif CREADIFF pour privilégier l'aide à la reprise de projets dont les tournées ont été fortement impactées par la fermeture des théâtres :

CIE L'ARBRE CANAPAS

Roiseaux

« Dans un monde qui va mal, les oiseaux se réunissent à l’appel de la huppe pour partir à la recherche du Roiseau qui habite à l’autre bout du monde et qui pourrait les sauver. Face à un voyage qui s’annonce long et difficile, seul un petit groupe décide de se lancer dans l'aventure.  Les oiseaux traversent des terres inconnues et surmontent de nombreuses épreuves pour mener à bien leur quête. »

Cette histoire est celle de La Conférence des Oiseaux, poème soufi du 12e siècle écrit par Farid Al-Din Attar. Les musiciens de l’Arbre Canapas proposent une libre interprétation de ce conte philosophique. Roiseaux est un spectacle musical qui donne envie de se mettre en mouvement, de partir à la découverte de l’autre et de soi.

À travers des sonorités influencées par le jazz et les musiques du monde, les mots d’Attar, tantôt chantés, tantôt contés, se métamorphosent en musiques pour évoquer la fragilité, le courage et la liberté des oiseaux qui sortent des sentiers battus. Dans cette œuvre humaniste où les oiseaux sont le miroir des hommes, les musiciens prônent une ouverture au monde dans la joie et la poésie.

Capture d’écran 2022-04-13 à 11.46.44.png

© Blandine Soulage

Nomade in France

CIE NOMADE IN FRANCE

Ulysse de Taourirt

Arezki, né à Taourirt, a 16 ans en 1948 quand il quitte l’Algérie. Abdelwaheb, né à Saint-Étienne, a 16 ans en 1986 lorsqu’il découvre le théâtre. Entre autobiographie et chronique sociale intime et politique, Ulysse de Taourirt trace les contours de deux adolescences, celle d’un père et de son fils. Empruntant au récit d’Homère sa figure symbolique, il rappelle l’héroïsme de ces « Ulysse » ordinaires venus construire la France dans les années 50. Le texte, profond et drôle allie poésie et humour à l’algérienne, pour mettre en perspective une pièce de notre puzzle identitaire. Théâtre et musique sont intimement mêlés dans ce récit-concert, une tragi-comédie au son world-électro.

© Émile Zeizig

CIE AU DELÀ DU BLEU

Lévitation

Une plongée culturelle et sportive dans le quotidien de l’homme chauve-souris !

Lévitation aborde le mouvement de l’air et sa composition visuelle. 

L'équipe est allée à la rencontre de base-jumpers professionnels pour capter des matières vidéos et sonores liées à leur sport et à leur environnement. 

La chorégraphie corporelle et visuelle s’est construite à partir des images et sons captés en montagne.

Ecriture chorégraphique et projections vidéo et photo donnent l’impression que les corps se suspendent et se retrouvent en lévitation au sein d’une structure cylindrique qui a la particularité de créer du mouvement et de surprendre le spectateur.

Lévitation met en évidence le lien entre la danse, l’art visuel et la pratique de la wingsuit dans son élément naturel, la montagne.

Au menu, de nouvelles expéditions, de l’apesanteur et de l’adrénaline pour un spectacle à 360 degrés.​​​

ADBB

© Guillaume Ducreux

Virevolt

© Site de la cie Virevolt

CIE VIREVOLT

Tout comme

Une pièce conçue entre danse et cirque, dans une musicalité et un rythme apportés par les mots et les sons qui rendront vivants les corps et l’intime. Une pièce faîte d’acrobaties instables, de vide et de plein dans une scénographie mouvante. Un conte de la vie mis en lumière au travers de situations cocasses comme poétiques, où les corps sont autant manipulés que le langage.

« TOUT COMME » est née de la rencontre avec l’autre. Des individus, des adolescents, des artistes … aux corps, aux cultures ou aux âges différents. 

Elle est inspirée de l’évolution de notre morphologie tout au long de la vie, de ce que l’on voit et ce que l’on est, de ce que l’on ne voit pas mais que l’on sait, intimement. Construire et déconstruire une identité à travers l’image que l’on a de soi, que les autres ont de nous et que l’on a d’eux. 

C’est l’envie d’aller plus loin que le regard porté sur… Utiliser « l’empêchement », les « non-dits », les complexes pour créer d’autres possibilités. Faire de ses faiblesses et ses différences une force. Utiliser le visible et fouiller l’invisible.
Dissemblance et similitude, comparaison, identité́, pareil pas pareil… « Être comme », mais comme qui ? Diffèrent, mais de quoi ?

CIE LA VOUIVRE

Lux

C’est une histoire où le noir et le blanc sont des personnages, où la lumière est le narrateur. C’est l’histoire d’une nuit blanche où s’étale toutes les couleurs du noir, une histoire à dormir debout.

Ce n’est pas le noir qui fait peur, c’est l’obscurité. Ce n’est pas le blanc qui rassure, c’est la lumière. Observer, apprivoiser ses émotions, avancer avec ses craintes, sa timidité, sa maladresse, c’est beau. On grandit, on s’épanouit, on se mêle au monde en couleurs. Même pas peur !

LUX propose une vision poétique, qui invite avec douceur à explorer l’antre de l’obscurité, ses visages multiples et par opposition, le mystère des crêtes étincelantes de la lumière.

Nous chercherons le noir lumineux et la sombre clarté. Nous incarnerons l’étrange et le ludique.

Cette épopée poétique donne de l’espace, du temps à la rêverie, au voyage imaginaire et sensoriel, c’est un appel à l’étonnement, à l’intuition, au dialogue entre raison et imagination, entre le conscient et le non-conscient.

La Vouivre

© Site de la cie La Vouivre